Livre sur la vie d’Adolphe Sax par Jean-Pierre Rorive

Traduire / Translate

Jean-Pierre Rorove
Livre Adolphe Sax

Historien et musicien saxophoniste passionné, Jean-Pierre Rorive est aussi un auteur prolifique d’ouvrages historiques. Ce Hutois qui réside à Liège est le premier à recevoir le prix des Muses décerné à Paris à chaque année au meilleur ouvrage traitant de musique. Le titre de l’ouvrage primé, Adolphe Sax, sa vie, son génie inventif, ses saxophones, une révolution musicale est un travail inédit sur ce génie belge.

Le livre, « La vie d’Adolphe Sax » intéressera le grand public de par ses abondantes illustrations. Il foisonne de documents inédits sur le merveilleux inventeur qu’était Adolphe Sax. Il se présente comme une chronologie de la vie de ce facteur d’instruments de musique atypique qui était ami de Berlioz, Wagner, Litz et Rossini. On apprendra entre autre que Sax a inventé de nombreux autres instruments comme la clarinette basse et qu’il a révolutionné la musique militaire. Comme la plupart des génies, on verra également qu’Adolphe Sax avait des ennemis en devenant le concurrent d’autres facteurs d’instruments de Paris et fournisseur officiel de Napoléon III. Ce magnifique ouvrage préparé par Jean-Pierre Rorive est dispononible aux Éditions Klopp. Tout bon saxophoniste devrait avoir en sa possession ce livre magnifique. Cet ouvrage de référence sur le saxophone devrait également se retrouver dans les bibliothèques de toutes les institutions où la musique est enseignée. Bravo et merci à Jean-Pierre Rorive de nous avoir donné un aussi bel outil historique sur notre instrument qu’est le saxophone. Ce livre est également traduit en version anglaise.

Ce livre a reçu le PRIX DES MUSES – SINGER POLIGNAC 2015

Né en 1814 à Dinant (Belgique) et mort à Paris en 1894, Adolphe Sax compte parmi les grands inventeurs du XIXe siècle. C’est aussi le facteur d’instruments le plus révolutionnaire de l’histoire de la musique. Il a perfectionné presque tous ceux de son époque et en a inventé bon nombre, essentiellement les saxophones.

Sa vie est un roman. Parti de rien, côtoyant la misère, Sax connaît bien vite la gloire et fréquente les grands compositeurs romantiques, dont Liszt. Rossini, Berlioz ou Meyerbeer louent le génie du Messie attendu pour concrétiser le rêve d’une révolution orchestrale. Avec le même enthousiasme, Napoléon III adopte sa réforme des musiques militaires et ses instruments, puis, dans la foulée, les fanfares et harmonies civiles.

Pour vous procurer le livre : Les Éditions Klopp

Haut de page